lunes, febrero 26

The nomination d’une Américaine à un haut poste de la Commission européenne hecho debate

Fallait aller sur le site de la Commission pour aprendre, le 11 juillet, que la puissante générale de la concurrence, chargée d’enquêter sur les behavior anticoncurrentiels des entreprises ou d’autoriser les fusiones y adquisiciones, veneait d’embaucher une nouvelle chef économiste … américaina. Idealmente, las instituciones deberían contratar a personas con un pase Union européenne (UE). Il existe bien de rare dérogations, mais pas à ce niveau de responsabilité. Sur un efecto de 32 000 personas, « on en compte 1 945. La plupart son agentes locales que trabajan en las oficinas de la Commission à l’étranger »explique un porte-parole.

Lire también (2022): Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Concurrencia : un règlement européen «historique» pour encadrer les géants du numérique

Fiona Scott Morton « était la meilleure des onze candidatos », digamos un haut fonctionnaire européen. Este docente de la Universidad de Yale también pasó dos años en el Departamento de Justicia estadounidense, en 2011 y 2012, en el Departamento Antimonopolio. Par ailleurs, ajoute-t-il, « el economista y chef de la competencia DG no toma la decisión. Cela aurait été plus compliqué de choisir una o une une Américaine pour un post de directeur ». Certes, mais l’économiste en chef du bras antitrust de la Commission donne des avis, que ayuda a sus empleados a decidir.

Ce n’est pas tout. Fiona Scott Morton, que trabaja para ella Gabinete de Charles River Associates entre 2006 y 2011, été consultore pour plusieurs géants du numérique, no Apple, Microsoft o Amazon. Des lors, surge la cuestión del conflicto de intereses. «Elle non pourra pas travailler sur des cas auxquels elle a été associée dans son travail de consultante. Elle ne pourra pas non plus, durant ses deux premières années à la DG concurrence, s’occuper des entreprises pour lesquelles elle a travaillé dans l’année précédant son entrée en fonction », dice una fuente. Por ejemplo, no tiene que comentar sobre negocios relacionados con Microsoft.

« Situación surrealista »

« Au-delà du message politique pathétique qu’on envoie en embauchant une Américaine, comme si on n’avait personne en Europe, on a recruté quelqu’un dont on devra se passer pour les cas les plus emblématiques », s’étrangle un haut fonctionnaire européen, renunció en esta decisión a la signe du tropisme transatlantique de Margrethe Vestager, la comisaria à la concurrence. A l’heure où l’UE vient de se doter d’une nouvelle régulation du numérique, le signal n’est pas des plus heureux. « On ne va pas laisser une lobbyist américaine des Gafam réguler les plates-formes en Europe, quel que soit son pedigree académique »surge otro. « Fiona Scott Morton un lindo momento de conflicto de intereses » que le Belge Pierre Régibeau, à qui ella succédera le 1em Septiembre, responde otra fuente.

Il vous reste 24,02% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.